14 juin 2013

More than one month !

D'un point de vue culinaire . . . j'ai testé pour vous "la poutine". Il s'agit DU plat empblématique du Canada (peut-être plus marqué encore dans la partie francophone de ce dernier). Plusieurs théories quant à son origine : 

  • L’histoire la plus répandue est qu’elle proviendrait d’un restaurant autrefois appelé Le Lutin qui rit à Warwick, dans la MRC d'Arthabaska. Selon la légende, en 1957, un client nommé Eddy Lainesse a demandé au propriétaire Fernand Lachancede mettre le casseau de fromage et le casseau de frites dans le même sac et le propriétaire aurait répondu : « Ça va faire une maudite poutine », d’où le nom qui veut dire « mixture étrange ».
  • Un restaurant de Drummondville appelé Le Roy Jucep énonce qu'il est l'inventeur de la poutine. En effet, le restaurant a enregistré une marque de commerce qui énonce que "Le Roy Jucep" est l'inventeur de la poutine. Jean-Paul Roy, propriétaire du restaurant Le Roy Jucep en 1964, est le premier à avoir servi la poutine comme on la connaît aujourd’hui c’est-à-dire « patates frites, fromage et sauce ». D'où le fait qu’il clame être le premier à l’avoir commercialisée mais non l’inventeur. Le nomviendrait d’un mélange d’une déformation du mot anglais pudding et du surnom du cuisinier Ti-Pout. Monsieur Roy aurait, selon son témoignage, commencé à servir le fromage avec les frites et la sauce après la demande régulière de trois personnes. Jean-Paul Roy est décédé en août 2007 à l’âge de 74 ans.
  • La poutine pourrait également provenir de la région de Nicolet, dans le Centre-du-Québec ou de Saint-Hyacinthe en Montérégie2Le grand nombre de fromageries fabriquant du fromage cheddar en grains dans ces deux régions pourrait expliquer le phénomène[réf. insuffisante].
  • Une autre légende veut que la naissance de la poutine ait eu lieu à Princeville au restaurant « La P'tite Vache » fondé en 1966 par Henri Provencher. À l'époque, la fromagerie Princesse (maintenant située à Plessisville) produisait du fromage en grain mais n'avait pas de kiosque de vente au détail. La Petite Vache étant située dans un immeuble adjacent à la fromagerie, ils commencèrent à vendre du fromage en grain frais à la caisse du restaurant. Un client assidu venait au restaurant et y commandait une frite et achetait un sac de fromage en grain pour ensuite aller à sa table, ouvrir le sac et y mélanger le fromage. Max Sévigny qui a été propriétaire du restaurant a confirmé en novembre 2010 que l'appellation originale était 50-50 en référant à un mélange de 50 % de frites et 50 % de fromage. La sauce a ensuite été incluse et le nom « mixte » adopté. Le 50-50 a fait son apparition dès la première année d'opération de la Petite Vache. Pendant plusieurs années, dans les villes de Plessisville, Princeville et Victoriaville, la poutine était connue sous le nom d'un « mixte ». Ce n'est que lorsque de grandes chaînes commencèrent à vendre ce produit que le nom poutineapparut ; probablement en relation avec d'autres mets aussi appelés poutines et fait à base de pommes de terre. Le nom « mixte » a continué à être utilisé pendant plusieurs années dans les villes ci-haut nommées même après que le mot poutine soit largement répandu.

( http://fr.wikipedia.org/wiki/Poutine_(plat) ) 

Dégusté chez "La patate" (endroit réputé pour préparer de BONS poutines. Etant donné que tout les ingrédients sont mélangés, et qu'il s'agit d'un plat "heavy", je n'auais pas été le tester n'importe où), en images, cela donne ça : 

poutine poutine2 poutine3

 

Verdict : ni mauvais, ni excellent. un peu bizarre également Je suis contente de pouvoir dire "je sais ce qu'est la poutine, j'en ai mangé et ce n'était pas trop mal", mais de là à en re-manger un jour . . .  Je ne pense pas. 

 

 

Posté par Cha Malloow à 07:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur More than one month !

  • J'ai aussi testé la poutine au Québec ! J'ai bien aimé même si c'est bien fat quand même ^^
    Idéal au retour d'une soirée arrosée parait-il
    Plein de bisous Cha !
    C'est gai de suivre tes aventures !

    Posté par Manon M., 14 juin 2013 à 17:56 | | Répondre
Nouveau commentaire